Comment choisir son domaine d’écriture, son genre idéal ?

Cet article traite de votre positionnement, de votre capacité à aller chercher le meilleur point de rencontre entre vos passions et celles des autres. Je vous y explique comment trouver sa niche, son public potentiel et donc, par extension, le genre idéal que vous devez exploiter pour écrire du contenu de qualité à plusieurs niveaux, en fonction de vos préférences. 

Je vous parle aussi du besoin fondamental de lire, encore et toujours. Que vous soyez un(e) débutant(e) en la matière ou bien simplement quelqu’un à la recherche d’une nouvelle orientation pour sa carrière, voici les meilleurs critères à prendre en compte avant de vous lancer :

Être curieux !

Comme je vous en parlais dans un article précédent : Les meilleurs conseils de Bernard Werber pour écrire, il est vital d’être curieux et ouvert au monde qui vous entoure. Un bon écrivain doit sortir de chez lui pour faire ses armes et vivre des expériences sans-cesse plus enrichissantes. 

Comment raconter une relation amoureuse passionnée et convaincante, si vous ne passez jamais de temps avec une personne qui vous attire ? Comment raconter une amitié qui se déchire, sans connaître les disputes avec ses propres amis? Comment transmettre une énergie positive à vos lecteurs, si votre propre quotidien est dénué de sens? Bref, pour écrire bien, il n’y a pas de secret : sortez, vivez et intéressez-vous aux autres.

Vous souhaitez écrire, c’est très bien, mais quoi ?

Vous devez être capable de voir toutes les options qui s‘offrent à vous avant de vous lancer tête baissée dans un domaine qui pourrait ne mener nulle part. 

Juste parce que vous vous dites : “ça serait trop cool si je pouvais raconter l’histoire d’untel qui fait telle et telle chose”, ne suffit pas à écrire un best-seller. Plus vite vous aurez intégré ce concept, plus vite vous pourrez prendre appui sur des bases plus saines pour mieux démarrer.

Vous devez déterminer qui vous visez, qui sera attiré par votre histoire.

Lisez des genres différents pour parcourir l’éventail des possibilités de création qui s’offrent à vous. En lisant de tout, vous apprenez des choses que vous ignoriez jusqu’avant et serez enfin en mesure de choisir un domaine qui vous plaît particulièrement, et ce en pleine connaissance de cause. Des auteurs que vous jugiez alors sans connaître deviendront peut-être vos auteurs de références. C’est très bien de savoir modifier ses opinions quand le besoin se présente. Cela m’est déjà arrivé et j’ai vécu ça comme l’impression d’avancer beaucoup d’un coup. 

J’ai moi-même découvert certains genres et/ou domaines particuliers qui m’ont fait douter à maintes reprises de la direction à prendre. Ce n’est qu’à force de lecture que je parviens à établir un cap, toujours plus précis, toujours plus pertinent avec ma cible.

Oubliez les informations télévisées, elles ne sont que fragmentaires et rarement de qualité. Elles vous donnent l’impression de connaître un sujet mais en réfléchissant bien, vous devez admettre que vous seriez incapable d’écrire le moindre ouvrage de qualité sur la simple base des informations apprises devant votre petit écran. 

Privilégiez deux heures de lecture d’un ouvrage concret, plutôt que deux heures à zapper de manière compulsive d’une chaîne d’information à l’autre. Vous verrez que ce que vous apprendrez rentre bien mieux dans la tête, à la différence de la culture générale – à peine nourrie par la télévision –  indispensable également mais insuffisante à elle-seule. 

En lisant, des réflexions fuseront dans votre cerveau. La télévision, et autres diffuseurs de contenus visuels attractifs, ne permettent pas toujours le recul nécessaire pour la créativité. Le calme et l’introspection rendus possibles par la lecture devraient vous permettre de vous forger un état d’esprit zen et confiant, indispensable à la réussite et au dépassement de soi. 

Quand on lit, on s’entend penser !

Trouvez un point de rencontre entre ce qui vous passionne et ce qui intéresse les autres! 

Vous êtes passionné(e) par la macrophotographie mais vous êtes forcés de reconnaître que mis à part quelques manuels techniques spécifiques, vous ne pouvez pas toucher beaucoup de monde? 

Dans ce cas essayez plutôt d’intégrer votre passion à un genre littéraire ou fictionnel qui plaît ! 

Créez par exemple une fiction de type thriller et faites de votre héros principal un maniaque de la photographie réquisitionné par la police pour élucider une affaire de tueur en série qui sème des photos de détails microscopiques indéchiffrables sur ses scènes de crime.

Bien-entendu, c’est un exemple, mais cela montre que l’on peut dans le même temps réunir ce qu’on aime et ce qu’on connaît, aussi spécifique cela puisse-t-il être, à ce qui plaît aux autres. L’important est de savoir se retourner (pivoter, en jargon marketing) quand on a une passion qui touche peu de monde pour pouvoir toucher un plus grand public. C’est un critère décisif dans la réussite de n’importe quelle entreprise. La faculté d’adaptation donc, encore et toujours.

Bernard Werber est très fort dans ce travail, justement. Passionné par les fourmis dans sa jeunesse, il a fait le pari d’écrire une fiction qui mêlerait toute ses connaissances sur le domaine, à un récit d’aventure épique, teinté de réflexions philosophiques sur le mode de vie des humains. Sa trilogie a été un succès, et demeure ancrée dans le cerveau de nombreux lecteurs, y compris le mien. C’est bien la preuve que l’on peut partager sa passion et écrire un best-seller dans le même temps, à condition d’être soucieux de ce qui intéresse les autres !

Découvrez l’univers fascinant des Fourmis de Bernard Werber, une trilogie à couper le souffle !

Sortez de votre zone de confort et essayez de lire un maximum de contenus pertinents. 

Que sont les contenus pertinents ? Ce sont tous les livres, les articles, que vous pourrez trouver sur les sujets qui vous intéressent. 

Voyez comment font les autres spécialistes autour de vous, ceux que vous considérez comme des modèles. Analysez de près les concepts phares qui constituent leurs oeuvres, les valeurs qu’ils véhiculent, ou leur plus-value. 

Pourquoi est-ce que tel ou tel auteur vous plaît? Comment met-il/elle en valeur ses produits, ses créations? Qui vise-t-il/elle ?

Psssst ! Envie de découvrir des livres intéressants pour devenir un auteur à succès? C’est par ici!

Alternez parfois avec des fictions plus légères. Car les lectures “intermédiaires” possèdent aussi une richesse inépuisable en termes d’inspiration et d’ingrédients plus populaires qui vous permettent d’avoir une idée de ce qui plaît à davantage de monde. Être capable de lire de tout est un point fort déterminant pour la réussite. Il n’y a qu’en lisant davantage que vous améliorez votre vocabulaire et enrichissez votre source d’inspiration. 

La personne qui souhaite par exemple écrire un documentaire, ou un livre non-fictionnel, pourra ainsi très bien se servir des techniques de narration et de construction qu’elle a observées dans un récit pour structurer les différentes scènes de son documentaire et créer du suspense, de l’intrigue, là où il n’y en avait peut-être pas. De plus, elle pourra découper son ouvrage en chapitres et les exposer d’une façon qui plaît à plus de monde, avec plus de structure et de logique.

A l’inverse, ceux qui écrivent des fictions peuvent s’inspirer d’ouvrages non-fictionnels pour étayer l’univers de leur récit. La documentation offre beaucoup à la fiction. Les plus grands auteurs se documentent souvent de manière conséquente avant d’écrire une fiction et ils tentent ensuite de faire passer le résultat de leurs recherches au travers de leurs écrits, qu’il s’agisse de valeurs ou de faits historiques.

Vous avez choisi un sujet ou un domaine? C’est parfait! Vous devez maintenant décider de comment vous allez le présenter, le mettre en scène! 

Pour cela, vous avez le choix entre la fiction, le scénario, ou bien le documentaire.

La fiction :

La fiction permet de toucher beaucoup de lecteurs, et vous avez toutes les cartes en main pour réussir et écrire votre livre. Pas besoin de graphiste, de producteur ou de studio, vous êtes enfin autonome. Par contre, il faudra ruser pour faire sortir votre livre de la masse. Je vous expliquerai comment vendre son livre et le faire connaître dans un prochain article.

Le scénario :

Le scénario est moins “littéraire” que la fiction racontée dans les livres. Vos tournures de phrases devront présenter un jargon un poil plus cinématographique, comprenant déjà des prises de vues et autres indications esthétiques, nécessaires à la réalisation et à une meilleure projection des producteurs dans votre projet. L’écriture d’un scénario est un projet ambitieux et je suggère d’avoir quelques réalisations à son actif avant de faire part de son projet à une boîte de production, pour plus de crédibilité. Pour cela, il vous suffit de publier un ou plusieurs ouvrages écrits au préalable, en suivant tous les conseils sur tranchedelivre.com bien-sûr! 🙂 

J’écrirai bientôt un article sur Comment réaliser un bon dossier de production. Pour ceux que ça intéresse, je vous invite à vous inscrire à ma Newsletter pour être tenu informé de sa parution.

Le documentaire, ou Développement Personnel :

Les documentaires sont des travaux de recherche engagés, présentant des informations recueillies par l’auteur, mises bout à bout dans le but de faire passer un message. 

Pour ma part, je classe les livres de développement personnel dans cette dernière partie, même si là n’est pas leur place officielle. Mais parlons simple. 

Le développement personnel est un genre déjà bien représenté sur la toile. Pas facile de faire sa place sur le marché donc, mais tout dépendra de votre volonté. C’est comme pour la fiction, il vous faudra trouver une plus-value, un atout décisif qui fera que votre livre sera lu ou non. 

Choisissez parmi ces trois différentes manières de partager vos convictions, vos connaissances et votre passion à votre futur lectorat. 

C’est fait ? Félicitations ! Vous êtes maintenant prêt(e) pour l’étape suivante :

Communiquer autour de son projet !

Des questions ? Posez-les moi sur Instagram ou sur Facebook, je me ferai une joie de vous aider du mieux que je peux dans votre réflexion !

Un avis sur “Comment choisir son domaine d’écriture, son genre idéal ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :